logo entretiens Energies de la mer bandeau entretiens Science et Ethique
M E N U

Année :



Veilles internationales
Informations du 28/11/2020

Energies de la mer
www.energiesdelamer.eu

energiesdelamer.eu vous souhaite un bon week-end de 15 août


B R È V E S


Le littoral vu par les jeunes
Les webtrotteurs des lycées Vauban et Kerichen sont allés à la rencontre des jeunes des écoles de Ouessant et du Conquet et leur ont posé une question simple : Pour toi, qu'est-ce que le littoral ?

Visionnez les réponses des jeunes :
- Ecole Sainte Anne à Ouessant
- Ecole Saint Joseph au Conquet



2005 : Le littoral et les avancées scientifiques > TR 4 : Politique, droit et gestion du littoral >  Témoins

Témoins

Geneviève Rousseau, Directrice de la mission « Parc marin d'Iroise »

Biographie :

ROUSSEAU Geneviève

Compte rendu :

Voir la vidéo de Geneviève Rousseau


Transcription :

8 octobre 2005 TR4


Discours de Geneviève Rousseau

J’ai déjà pris la parole hier dans le cadre du projet de parc naturel marin. Je vais essayer d’insérer mon intervention entre les premiers propos et les seconds de Christophe Le Visage.

J’ai été évidemment très interpellée par tout ce qui se passe au Canada et au Québec et, hier soir, j’en parlais avec Annette Viel : nous nous retrouvons un peu sur des projets identiques, qui traite de ce milieu en plusieurs dimensions – non pas deux mais plutôt trois, voir quatre – qui est le milieu marin sur lequel, effectivement, pour l’instant la politique nationale se cherche – et là je rejoins monsieur Gérard Riou. Elle se cherche en Iroise, vous le savez bien, puisque le projet de parc national n’a jamais abouti. Je crois que ces trois dimensions sont relativement incompatibles avec un parc national, puisque qui dit trois dimensions dit beaucoup de vie, beaucoup d’activités et, par conséquent, la réglementation sur les parcs nationaux me paraît difficile à appliquer dans ce contexte. En revanche vous parliez de politiques nationales qui pourraient se décliner au niveau local. C’est exactement ce qui est en train de se mettre en place – avec, évidemment, toutes les précautions que je suis obligée d’apporter, puisque le Parlement n’a pas encore voté cet outil nouveau –, en effet le parc naturel marin est une politique nationale en mer et seulement en mer, puisqu’il ne s’agit que du domaine public maritime, c’est-à-dire du fond de la mer, de la colonne d’eau et l’estran jusqu’aux plus hautes eaux. On est donc dans une nouvelle politique, qui doit s’exercer au niveau local. Et lorsque Annette Viel évoquait tout à l’heure l’exemple des parcs naturels régionaux - c’est-à-dire cette capacité que les élus peuvent avoir pour coordonner une gestion - on est dans cet esprit. Cependant, sur le domaine public maritime, c’est l’Etat qui est compétent. L’outil « parc naturel régional » est géré par un syndicat mixte obligatoire. C’est un groupement qui ne permet pas d’associer « juridiquement » ni l’Etat, ni les usagers, ni les socio-professionnels, ni les scientifiques. Un nouvel outil est donc nécessaire pour organiser cette concertation et on en reparlera certainement sur l’Iroise – en tous les cas je le souhaite. Nous sommes bien dans ce contexte d’une politique nationale.
Je répondrai volontiers à la question qui n’est pas encore posée : « Oui, mais alors quid de la gestion intégrée des zones côtières, puisque vous recréez quelque chose de nouveau alors que, justement, l’idée de la gestion intégrée est d’intégrer tout ce qui existe. » Je crois que la difficulté, dans cette gestion intégrée, est que la partie maritime est aujourd’hui mal représentée et mal connue. Même si les scientifiques ont fait des études nombreuses, ces études sont dans l’ensemble peu connues du public. Dans ce cadre de la gestion intégrée le rôle d’un organisme tel qu’un parc naturel marin est d’apporter l’ensemble des données sur cet espace marin pour être en capacité d’intégrer tous les éléments qu’ils soient terrestres ou marins.





Mis à jour le 22 janvier 2008 à 15:26