logo entretiens Energies de la mer bandeau entretiens Science et Ethique
M E N U

Année :



Veilles internationales
Informations du 28/11/2020

Energies de la mer
www.energiesdelamer.eu

energiesdelamer.eu vous souhaite un bon week-end de 15 août


1999 : de l’animal à l’homme > TR 1 : Qui mange quoi? >  Discours de Jacques Robelin

Discours de Jacques Robelin

Ingénieur agronome, directeur du département Elevage et Nutrition des Animaux (ENA) de l'INRA

Biographie :

ROBELIN Jacques

Compte rendu :

Transcription :


22 octobre 1999 TR1


Discours de Jacques Robelin :



En tant que scientifique que nous avons été invité Tristan Corring et moi-même à vous parler et à répondre à vos questions et c’est dans ce rôle qui est plus d’explication. Je suis responsable d’un département de recherche à l’INRA, et le département que j’anime s’appelle l’élevage et la nutrition des animaux.

La métropole, c’est 55 millions d’hectares. 30 millions sont utilisés pour l’agriculture. Sur ces 30 millions, 15 millions sont utilisés pour la culture de céréales. La moitié est utilisée et occupée par l’élevage en général.

10 millions de prés, 15 millions d'hectares produisent environ 110 millions de tonnes d’aliments dont 90 millions de fourrage.

La pluie et le soleil qui sont à la base de ces prairies permanentes.
Il y a 20 millions de bovins en France, 1 pour 2 français, 5 millions de vaches laitières qui donnent 25 millions de tonnes de lait soit 25 kg par jour.
25 millions de tonnes de lait, c’est une valeur de 50 milliard de francs. Les bovins donnent 25 millions de tonne de lait et 2 millions de tonnes de viande. Ils consomment 100 millions de tonnes d’aliments dont 90 millions de fourrages et 10 millions de tonnes d’aliment concentré.

Les porcs : 2 millions de tonnes de viande ; 7 millions de tonnes d’aliment concentré. Les volailles, c’est également 2 millions de tonnes d’aliment concentré.

L’alimentation animale est quelque chose qui nous touche et qui nous affecte sur un plan humain, c’est aussi une activité économique dans notre pays qui est très loin d’être négligeable.

On se pose les problèmes autrement parce que on est plutôt bien nourri.

3 points :
- alimentation animale et qualité des produits.
- alimentation animale et impact de l’élevage sur l’environnement.
- le bien être animal en élevage.




Mis à jour le 05 février 2008 à 11:55