logo entretiens Energies de la mer bandeau entretiens Science et Ethique
M E N U

Année :



Veilles internationales
Informations du 22/09/2017

Energies de la mer
www.energiesdelamer.eu

EOLFI utilise LIDAR à Groix et relève BLIDAR à Marseille


B R È V E S


Blog sur les énergies de la mer
http://energiesdelamer.blogspot.com/

Une photo de mer tous les lundis?
Nautilus Magazine partenaire des entretiens propose une photo de mer chaque semaine. Cliquez ici pour vous inscrire.


2007 : Les énergies de la mer > TR1 : Les énergies de la mer : panorama et enjeux >  Question à Frédérique Bonnard-Le Floc'h

Question à Frédérique Bonnard-Le Floc'h

Aménagement du plateau de Capucins, ancien site de DCNS sur la Penfeld et développement durable.

Compte rendu :

Transcription :


18 octobre 2007 Ouverture


Question à Frédérique Bonnard Le Floc'h

BBB : Une deuxième question, qui va s’adresser à notre vice-présidente de Brest métropole océane. Vous aménagez à l’heure actuelle le Plateau des Capucins. Est-ce que pour l’avenir, on pourrait envisager l’utilisation des énergies renouvelables marines, ne serait-ce que pour les systèmes de pompe à chaleur, de climatisation, etc ? C’est bien évidemment une question imprévue que l’on vous pose, vous avez le droit de dire que vous ne le savez pas ! Mais est-ce une idée à laquelle on pourrait réfléchir dans les années qui viennent ?

Frédérique Bonnard Le Floc’h :
Je vous remercie de cet exercice toujours stimulant. Donc effectivement, je ne sais pas, voilà qui est avoué. En fait, quand on est dans une collectivité qui rassemble 60% de la recherche européenne en matière maritime, on ne peut évidemment pas exclure ce genre d’option. Tout simplement parce que certaines de nos entreprises, au Technopôle Brest Iroise notamment, déjà commencent à réfléchir à ce genre de développement, de transfert de technologies et que, effectivement, ça peut aller très vite. D’ici quelques années, on peut avoir des solutions industrielles exploitables pour faire en sorte que nos consommations énergétiques s’inscrivent dans des principes de développement durable, notamment issus de la mer. On le fait déjà aujourd’hui un peu, on a un très bon réseau de chaleur issue de la combustion des déchets du Spernot par exemple. C’est donc vraiment une question très ouverte dans l’esprit des élus brestois qui est un peu dépendante aussi des avancées de notre tissu scientifique très riche sur la collectivité.






Mis à jour le 07 janvier 2008 à 11:05