logo entretiens Energies de la mer bandeau entretiens Science et Ethique
M E N U

Année :



Veilles internationales
Informations du 28/11/2020

Energies de la mer
www.energiesdelamer.eu

energiesdelamer.eu vous souhaite un bon week-end de 15 août


2000 : Vagues de pollution, impacts et prévention > TR1 : Vingt mille barils sous les mers, Science, politique et marées noires >  Discours de François Laurent

Discours de François Laurent

Chargé de Mission au Ministère de la Recherche, Direction de la Technologie

Biographie :

LAURENT François

Compte rendu :

Téléchargez "Programmes de recherche sur les pollutions marines" texte de F.Laurent


Transcription :


20 octobre 2000 TR1


Discours de François Laurent :

Le réseau de recherche dont il est question est un réseau de recherche et d’innovation technologiques sur les pollutions marines, dont la création a été proposée par le Ministère de la recherche, dans le cadre de ses grandes orientations, sur l’axe prioritaire portant sur l’environnement et le développement durable. Deux autres réseaux technologiques ont été récemment créés, l’un sur l’eau et les technologies de l’environnement, et l’autre qui s’appelle “terre et espace”, consacré à la surveillance de l’environnement à partir des moyens spatiaux.
Ces réseaux visent à développer des collaborations sur des projets de recherche technologiques, entre les universitaires, les organismes de recherche, et puis les demandeurs de la recherche - ce que sont les utilisateurs - sur des sujets importants où il est apparu au gouvernement qu’il y avait un manque.
Inciter à la recherche, fédérer les actions, rapprocher les gens : ceux qui sont déjà impliqués dans la recherche sur les pollutions, comme l’IFREMER par exemple, et tous ceux qui peuvent l’être, les rapprocher des demandeurs de recherches : les industriels ou les donneur d’ordres en matière de prévention et de lutte contre les pollutions marines. Ce réseau travaillera à mettre au point de nouvelles techniques, de nouveaux produits, des méthode, des procédés nouveaux contre les pollutions.
Regrouper des chercheurs et des industriels qui devront proposer des projets dans le but d’améliorer les techniques.
Michel Girin a parlé de la surveillance des dérives de nappes : c’est un bon exemple.
Les thématiques sur lesquelles travaillera le réseau pourront porter sur la caractérisation des produits déversés, le repérage et le suivi des nappes, le suivi des épaves, la récupération des hydrocarbures en mer, la gestion des risques vis à vis des écosystèmes, les technologies de traitement des zones atteintes, des déchets collectés, les méthodes de gestion des risques. Ce réseau devrait être mis en place dans les mois à venir.
Le réseau ne sera pas isolé des autres structures et actions mises en place en matière de recherche et de suivi des pollutions marines. Il pourra ainsi être fournisseur de recherches pour un observatoire des pollutions.





Mis à jour le 28 janvier 2008 à 09:57